Les mares

«Nous avons creusé l’étang avant même de terminer notre salle de bain…» Cette petite anecdote historique fait toujours rire les visiteurs du jardin, mais elle est entièrement véridique et témoigne de notre empressement a créé un point d’eau! En Suisse, on parle d’étang ou de biotope, en France ces quelques mètres carrés seraient plutôt qualifiés de mare, mais peu importe la terminologie:  les grenouilles rousses et les oiseaux s’y empressent et nous offrent les plus beaux des spectacles depuis notre balcon.

En 2017, nous avons rajouté deux nouvelles petites mares au cœur  des potages. Leur profondeur ne dépasse guère 40 cm, mais cela suffit à faire le bonheur des libellules, du petit nénuphar jaune (Nymphoides peltata) et du crapaud accoucheur. Depuis leur création, nous observons régulièrement des jeunes couleuvres, qui adorent chasser le têtard dans les eaux peu profondes.

Articles et vidéos en lien

Les mares en pratique